La symphonie oubliée : récit / Debora Waldman

Livre

Waldman, Debora - Auteur du texte. Auteur

Edité par Robert Laffont - 2021

"Combien de musiciennes attendent dans les greniers de l'Histoire qu'un bon génie les réveille?" Les destins croisés de Debora Waldman, cheffe d'orchestre, et Charlotte Sohy, compositrice, à un siècle d'écart. Lors d'un festival dédié aux musiciennes, la cheffe d'orchestre Debora Waldman rencontre François-Henri Labey, ancien directeur de conservatoire. Il lui parle de sa grand-mère, Charlotte Sohy, compositrice méconnue de la première moitié du XXe siècle, et propose de lui montrer quelques partitions. Aussitôt, Debora se prend de passion pour l'histoire de cette femme, qui parvint à concilier son énergie créatrice, son rôle de mère de sept enfants et sa vie amoureuse – son travail étant intimement lié à celui de son mari, le compositeur Marcel Labey. Contre vents et marées, Debora décide de créer la symphonie inédite de Charlotte, écrite pendant la Première Guerre mondiale. Peu à peu se dévoile à elle un continent de musique inexploré : celui des femmes compositrices qui furent pourtant, pour certaines, des actrices majeures du monde artistique. Formidable aventure d'une symphonie sortie de l'oubli, ce récit retrace aussi les destins croisés de deux musiciennes portées par la même passion à un siècle d'écart : deux femmes puissantes, dont l'histoire nous entraîne de la foisonnante vie culturelle de la Belle Époque à l'Israël des kibboutz où Debora, enfant, découvrit sa vocation.

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...
Chargement des enrichissements...

Avis

Avis des lecteurs

  • Récit bien documenté sur le monde musical passionnant 5/5

    Avec brio la cheffe d’orchestre Debora Waldman et Pauline Sommolet journaliste mélomane mettent en lumière la vie de Charlotte Sohy/Labey qui a su associer, avec vigueur et passion, sa vie personnelle et artistique au début du 20e siècle. Malgré sa persévérance elle rencontrera des embûches pour voir ses oeuvres jouées, notamment « la symphonie de la grande guerre » qui sommeillera trop longtemps. Avec obstination, détermination et courage, Debora Waldman va ressusciter cette oeuvre touchante confiée par le petit fils de Charlotte : François Henry Labey. Le lecteur est plongé dans ce monde artistique « haut en couleur » des années folles et avec les échanges épistolaires introduits, il s’immerge dans la période douloureuse de la grande guerre. Des années difficiles pour Charlotte qui va veiller sur son mari blessé sans cesser de penser à une composition musicale dont les mouvements seront liés à ses sentiments mêlés d’inquiétude, d’exaltation, de joie et d’abattement… Comment ne pas faire le lien entre la vie de ces 2 femmes touchées par la musique très jeunes et leur détermination à se réaliser dans cet art universel.

    BEN CHAOUCH Evelyne - Le 07 décembre 2021 à 22:08